Billet des Sacraments

[The following is written in French against rationalism and especially against the attitude of evangelical Protestants who recoil in shock and horror from anything sacramental because it looks Romish and ‘doesn’t make sense’. Excuse any of the bad French that may appear.]

Comment? Je suis désolé, je ne savais pas que j’étais hérétique. Hélas, que je suis papiste ! car alors qu’il y ait des protestants qui croient aux sacraments, où Dieu a vraiment quelque chose fait, ils sont tous en chemin de la folie, oui, de la traîtrise et l’irrationalité – qui ne sait pas que c’est tout le symbolisme?* Tout le monde doit savoir que l’eau est l’eau, et le pain, le pain, et le vin, le vin. Les Catholiques, j’ai entendu dit, croient à la magie sacramentaliste, mais nous, nous les vrais Protestants, nous sommes éclairés. Nous savons, contrairement à Martin Luther, Jean Calvin et les Huguenots superstitieux, que ceci est simplement notre parole subjective et figurative.

Mais non, en fait, pourquoi arrêter là? L’objet de notre foi est imaginé : cela c’est tout dans nos têtes (ou est-ce que c’est nos cœurs ?). Aussi longtemps que elle passe toute « spirituellement », cette foi, sans consulter la mattière, nous pouvons nous classer parmi ceux de la civilisation avancé, où on peut – où nous pouvons – être iconoclastes qui croient aux hautes formes de l’intelligence sans avoir besoin de telles béquilles d’esprit faible que les ombres (les ténèbres ?) de la forme physique (cf. Colossiens 2,17). Grâce à Plato, nous croyons tous de cœur et confessons de bouche, que la chair n’est pas qu’une prison. Vraiment, on peut vivre sans que l’esprit, l’âme sans substance (consubstantiel à rien !) : vivre sans corps, c’est la réalité, comme Jésus Christ a dit, « l’homme ne vivra pas de pain seulement ».

Mais, je dis, s’il est métaphorique que Christ a appelé le pain son corps, une telle métaphore n’explique absolument rien, aucun principe abstrait qu’il illustre : ne vaudrait-il pas mieux qu’il parle franchement ? « Eh bien, ce que Jésus Christ a dit lui-même, Je m’en fiche ! Il faut qu’on le sache : c’est impossible ! » S’il en est ainsi, il ne faut pas que le Christ soit ressuscité : nous pouvons faire comme les Gnostiques, sachant que les secrets de la vérité sont incorporels.

Messieurs, votre réligion qui habite dans la tête – non, sans la mattière corporelle, alors sans tête ! – est même si on se trompe délibérément. De crainte de paraître « sensés, rationnels », vous êtes d’autant plus devenu irrationnels, si votre foi est seulement pour vous faire des illusions.

* J’ajoute que la Symbole de Nicée est une symbole aussi. Et alors ? N’est pas cette symbole l’incarnation de la foi, on peut dire une réalisation de la foi ? L’homme fait ce qu’il peut, et Dieu, ce qu’il veut.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s